Controle technique
Publié le 22 Décembre 2015 à 08h00 - 1804 hits

Que faire en cas de refus au contrôle technique

Le contrôle technique est obligatoire pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes et qui ont plus de 4 ans de mise en circulation. Une législation dont le but est d’harmoniser le parc automobile sur les routes. On assure ainsi une meilleure sécurité routière par le bon fonctionnement des voitures. Des centres de contrôles agrées existent pour cela et le prix controle technique varie d’un centre à l’autre. Le contrôle ayant pour but de repérer les anomalies, il peut arriver que lors de la vérification de votre véhicule en très bon état, celui-ci se voit refusé à cause d’un problème mineur. Ce qui peut se comprendre énervera certainement les propriétaires dans ce genre de situation. Rassurez-vous toutefois, il ne sera pas difficile de remédier à cela. Pour plus de détails, suivez l’article !

Le contrôle technique est une obligation

En France il faut savoir que le contrôle technique est une obligation imposée à tous les propriétaires de véhicules qui ont plus de 4 ans de mise en circulation sur la route. Et à défaut de contrôle technique si nécessaire, on est considéré comme étant un hors la loi. Ce qui peut entraîner des sanctions comme une contravention, retrait de points, retrait de la carte grise et même une mise en fourrière du véhicule en question.

Il peut même arriver que votre assureur ne vous couvre pas en cas d’accident s’il se rend compte que cela provient d’un problème technique détectable depuis un contrôle technique. Ce qui vous laissera sur le coup tout seul face aux piles de dépenses.

Pour un véhicule neuf, le premier contrôle devra avoir lieu 6 mois au plupart avant son 4ème anniversaire de mise en circulation. Un contrôle qui se fera par la suite tous les 2 ans. Dans le cas d’une vente de véhicule, le propriétaire devra aussi fournir à l’acheteur un contrôle technique de l’automobile fait au minimum 6 mois avant la vente. Cependant dans le cas où l’acheteur est un professionnel, le vendeur n’aura aucune obligation de faire un contrôle technique avant la vente.

Dans le cas d’un refus

Si après vérification technique et mécanique de votre véhicule le garagiste contrôleur repère des défauts graves, il se verra dans l’obligation de vous refuser votre certificat de contrôle technique. Pour la suite il y a aura ces cas de figure :

• Soit il sera nécessaire de réparer les défauts repérés chez un garagiste dans un délai de 2 mois à partir de la date de votre contrôle technique. Si après ce délai vous n’avez toujours pas fini la contre-visite, vous serez obligé de recommencer le contrôle technique depuis le début.
• Soit il sera nécessaire de faire une nouvelle contre-visite à défaut d’amélioration des défauts repérés. Une contre-visite qui devra être fait dans un délais de 2 mois post contrôle technique.

Les publications similaires de "Controle Technique"

  1. 16 Juil. 2016Les vieilles voitures doivent-elles passer un contrôle technique tous les ans ?1148 hits
  2. 14 Janv. 2016Contrôle technique automobile1697 hits
  3. 25 Juil. 2015Quelques conseils pour payer le moins cher possible votre contrôle technique1815 hits
  4. 1 Mai 2015Quelle est la réglementation pour le controle technique ?4414 hits